Louis Antoine Roussin, peintre, lithographe, dessinateur, journaliste et photographe, personnage célèbre de la Réunion.

Louis Antoine Roussin.

- Nom : Louis Antoine Roussin.
- Naissance : 3 mars 1819 à Avignon.
- Décès : 18 septembre 1894, à Saint-Denis La Réunion.
- Fonction(s) :
- Sergent dans le 3eime régiment d'infanterie de marine.
- Peintre.
- Professeur de dessin.
- Imprimeur.
- Lithographe.
- Journaliste.
- Photographe.


Louis Antoine Roussin est né le 3 mars 1819 à Avignon. Il est le fils de Louis Laurent Roussin, Boulanger à Avignon et de Louise Marie Quimart.

Louis Antoine Roussin

Antoine Roussin embarque de Toulon pour l'île de la Réunion le 1er mars 1842, il est sergent dans le 3eime régiment d'infanterie de marine. Son dossier militaire le décrit :

" de taille moyenne, les yeux marrons, les cheveux châtain foncé, le front découvert et le nez aquilin. "

Le jeune Roussin débarque à La Réunion le 26 juin 1842.

31 décembre 1843, il est libéré de ses obligations militaires et quitte l'armée, il décide alors de s'installer à La Réunion, et ouvre un atelier de peinture.

En 1845, le recensement de cette année, indique qu’il est domicilié à Saint-Benoît et qu’il est professeur de dessin.

En 1846, Antoine Roussin est signalé par la presse locale comme un jeune artiste plein de talent, il gagne sa vie en réalisant des portraits, il sait comme on dit à l'époque réussir les ressemblances.

14 octobre 1846, Louis Antoine Roussin épouse Marie Louise Elisabeth, petit fille de Pierre Bernard Petit et d’Augustine Esparon, jeune bénédictine de onze ans sa cadette. La jeune Bénédictine d’à peine seize ans lui donnera cinq enfants.

Antoine Roussin

En 1846, Roussin découvre une presse à lithographier dans un entrepôt à Saint-Denis. Il la répare devenant tour à tour mécanicien, chimiste, imprimeur et dessinateur, il effectue quelques essais concluants. Il commence alors les Souvenirs de l’île Bourbon, son premier album.

25 décembre 1846, le journal de la Feuille Hebdomadaire de l’île Bourbon, annonce la parution des " Souvenirs de l'île Bourbon ".

Avril 1847, Roussin livre les premières lithographies d’un recueil baptisé Souvenirs de l’île Bourbon, devenu après 1848 Souvenirs de l’île de la Réunion. Les dessins représentent « les sites les plus pittoresques, les églises, les établissements, les principaux monuments de cette colonie, études d’arbres, fleurs, fruits, oiseaux, insectes, types et physionomies avec des portraits historiques ». C’est un inventaire sans ordre logique réalisé au gré de son inspiration. Entre 1847 et 1850, tous les mois, les abonnés reçoivent quatre planches, soit plus de 140 lithographies en trois ans.

D’autres artistes contribuent à la réalisation des vues. Parmi eux, Charles Merme (29-03-1818 - 01-04-1869) et surtout Adolphe Martial Potémont (10-02-1828 - 14-10-1883, présent à La Réunion de 1847 à 1860). Ces peintres ont reçu une formation artistique auprès d’artistes renommés en France au cours de la première moitié du XIXe siècle. Martial-Potémont, se forme auprès des peintres Léon Coignet et Félix Brissot de Warville. Il acquiert auprès d’eux une formation généraliste, s’initiant au " grand genre ", au portrait et aux paysages. Par ailleurs, ces deux maîtres lui inculquent les premiers rudiments d’une technique qu’il privilégie lors de son séjour à Bourbon : la lithographie. Roussin a probablement beaucoup appris aux côtés de ses amis artistes à Bourbon.

Article de publicité :
" M. Roussin a l'honneur de prévenir le public qu'il continue la publication des Souvenirs de L'île Bourbon par livraisons mensuelles, et que ces livraisons se composant de quatre lithographies seront désormais payées comptant, au prix de 2 francs 50.

Souvenirs de l'île Bourbon Antoine Roussin

On trouvera dans son atelier un recueil de dessins représentant les sites les plus pittoresques, les églises, les établissements, les principaux monuments de la Colonie, les études d'arbres, fleurs, fruits, oiseaux, insectes, types et physionomies, avec des portraits historiques. M. Roussin fera toutefois une réduction de dix francs à MM. les abonnés qui désireront les dessins qui ont paru dans la première année au nombre de quarante-quatre, et qui prendront un abonnement pour la seconde année.

Il se charge également de livrer aux personnes qui lui en feront la demande, des Billets de convois illustrés à dix francs le cent.

Les personnes qui voudront faire lithographier leurs portraits pourront s'adresser à M. Roussin, qui en garantit la ressemblance et s'engage à donner vingt-cinq exemplaires pour la somme de cent francs.

S'adresser, à Saint-Denis, chez M. A. Roussin, rue du Barachois, 47 ; à Saint-Paul, chez M. E. Langlois ; à Saint-Benoît, chez M. Petit, préposé de la poste ; à Saint-Pierre, chez M. P. Empaire.

1851, Roussin édite l’album Promenade à Salazie avec la collaboration de Charles Merme.

Autoportrait de Louis Antoine Roussin, 1845. Collection Bernard Roussin
Autoportrait de Louis Antoine Roussin, 1845. Collection Bernard Roussin.

1853, 1856 et 1859 : Il reçoit plusieurs médailles d’or aux expositions coloniales de Maurice et de La Réunion.

1855. Il reçoit une mention honorable à l’exposition universelle de Paris.

12 juin 1855, les époux Roussin achètent une maison rue de l’Eglise à Saint-Denis. C’est là qu’est installée la presse à lithographier.

Juillet 1855, Roussin est recruté comme professeur de dessin au lycée impérial de Saint-Denis.

1856, annonce de la publication de l’Album de l’Île de La Réunion dans la presse. Souscription du Conseil Général pour une commande de quarante exemplaires de chaque livraison de l’Album. Entre 1856 et 1876, Roussin édite 5 volumes de l’Album de l’Île de La Réunion, qui constituent la première édition.

Louis Antoine Roussin qualifie l’Album de l’île de la Réunion de "spécimen de la typographie Bourbonnaise". A la différence des Souvenirs, les lithographies créées pour l’Album illustrent des articles sur des sujets divers. Il s’agit de publier une histoire pittoresque et illustrée de la Réunion.

Pour écrire les articles de l’Album, Roussin réunit autour de lui des auteurs issus de milieux très différents. Il fait appel à l’élite intellectuelle de la Réunion : professeurs, fonctionnaires coloniaux, militaires, hommes de loi, notables, scientifiques… Roussin tient une place centrale dans ce cercle, jouant le rôle de coordonnateur. Parmi les auteurs, certains se distinguent par de nombreuses contributions : Firmin Cazamian, Louis Héry et Paul de Montferrand, professeurs au lycée Impérial, Charles Coquerel et Louis Morel, naturalistes passionnés par la faune et la flore de l’île, totalisent à eux seuls plus d’une cinquantaine d’articles.

Cinq tomes sortent de la presse de Louis Antoine Roussin, installée rue de l’Eglise, dans le quartier des affaires de Saint-Denis. Roussin achève difficilement cette première édition, beaucoup de souscripteurs se désistant dans les années 1870, période de crise économique dans la colonie. Le cinquième tome, d’une extrême rareté aujourd’hui, a pu sortir grâce au soutien de sept derniers abonnés.

Octobre 1859, Roussin ouvre sa propre imprimerie.

1860, il édite le journal La Malle jusqu'en avril, le brevet d’impression pour La Malle est cédé à Rambosson

25 septembre 1860, fin des livraisons des lithographies de l’Album, première édition.

1861 : Il publie La Semaine, journal consacré aux sciences, lettres et arts.

La Semaine, journal consacré aux sciences, lettres et arts

1661 - 1872, Roussin assure la publication des bulletins de la Société des Sciences et des Arts, dont il est aussi l’un des membres.

1863. Il imprime les bulletins de la Société d’Acclimatation et d’Histoire Naturelle de l’Île de La Réunion.

1864. Alors que les premiers clichés photographiques immortalisent La Réunion dès 1860, Roussin intéressé et curieux de ce nouveau procédé, pratique la photographie de ses propres lithographies.

Juin 1864. Il participe au Salon des Beaux-Arts organisé par la Société des Sciences et des Arts.

Promenade à Salazie de Charles Merme et Antoine Roussin

6 mars 1869 : Mort de son épouse, Marie Louise Elisabeth Roussin à Marseille.

1873, la Banque de La Réunion est autorisée à émettre des billets de 5 à 10 francs pour conjurer la crise monétaire, M. Antoine Roussin est chargé de l'impression à plusieurs teintes de ces billets.

1879 - 1886. Réédition de l’Album de l’Île de La Réunion en 4 volumes. La grande majorité des articles déjà publiés dans la première édition son repris et actualisé. Pour cette réédition, enrichie de quelques nouveaux articles et lithographies, il s’associe à Gaston Lahuppe, l’un des imprimeurs les plus importants de la colonie. Cette réédition est fabriquée rue du Conseil (actuelle rue Juliette Dodu). Beaucoup de lithographies sont réimprimées, dans des versions inversées. D’autres sont inédites, comme la série sur le chemin de fer dont la livraison intervient en 1882.

L’Album de l’île de la Réunion témoigne des sujets d’intérêt de l’élite intellectuelle locale et de l’histoire de la colonie. Avec plus de 200 articles et presque 400 lithographies, ce corpus de textes et d’images est unique dans l’histoire de la littérature et de l’art réunionnais. Cet album participe à la construction de nombreuses pages de ce site sur l'histoire de La Réunion, par les illustrations et les textes de l'époque.

1884, il est nommé officier d’académie.

Juin 1883 - Mars 1884 : Roussin obtient un congé de convalescence en métropole.

1888, Roussin prend sa retraite de professeur.

18 septembre 1894, Louis Antoine Roussin meurt à Saint-Denis de La Réunion.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 22 Juin 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.